Pyrénées 2017

dimanche 27 novembre 2016
par  Patrick
popularité : 4%

27 novembre 2016

Un séjour du dimanche 18 juin au vendredi 23 juin 2017 est organisé dans les Pyrénées à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées). L’hôtel trois étoiles Carré-Py accueillera les participants en demi-pension en chambre double.
- Coût pour 5 nuits et 4 jours de vélo : 330 euros.
Un local à vélo, sécurisé est mis à disposition. Le parking de l’hôtel permet de garer les voitures. Un acompte de 30 % est demandé à l’inscription.

Un camping, situé à 300/400 mètres de l’hôtel peut accueillir les camping-caristes qui pourront dîner avec le groupe (25 euros le repas).

Les parcours sont arrêtés ; les retours à l’hôtel sont essentiellement en descente ou en faux plats descendants.
* 1er jour : environ 70 kilomètres avec 2 cols,
* 2ème jour : entre 70 à 100 kilomètres avec 3 cols voire 4 pour ceux qui le souhaitent,
* 3ème jour : environ 60 kilomètres avec le col le plus haut....,
* 4ème jour : entre 60 et 70 kilomètres avec possibilité de prendre les voitures avec deux cols,
* le 5ème jour, jour du départ, il sera possible de faire un petit parcours malgré la libération des chambres prévue à 10h00 : il y a des douches à disposition.

Pour les accompagnants ne pratiquant pas le vélo, il y a de nombreuses possibilités de distractions : visite du pic du Midi (à faire le matin avant que le soleil ne soit au zénith pour mieux voir la chaine des Pyrénées), randonnées sur les crêtes de l’Aspin, visites des villes telles Tarbes, Lourdes et Pau, la route entre le Soulor et l’Aubisque etc.

14 juin 2017

Participation : 10 cyclos et 2 accompagnatrices :

- 8 à l’hôtel : Jacky F, Martial, Michel P, Michel T, Patrick G, Jean-Paul et deux amis de Gilles.
- 2 en camping-car : Jacky C et son épouse,
- 2 en villégiature à Capvern Jacques D. et son épouse. Jacques viendra rouler et dîner avec le groupe.

Dimanche 18 juin 2017

Les protagonistes de l’expédition arrivent à l’hôtel Carré Py par une chaleur dépassant les 30 degrés. Le briefing de Jean-Paul est prévu à 18h30. Ensuite repas. Le programme de demain consiste en l’ascension du Col de la Hourquette d’Ancizan et du col d’Aspin.

Lundi 19 juin 2017

Après une bonne nuit et un petit-déjeuner copieux, nos dix pyrénéens (pas les bonbons).......... les cyclos,.... se sont élancés vers 7h45 pour gravir les cols prévus. L’arrivée à Saint-Marie-de-Campan s’est faite gentiment et après quelques photos de la stèle de Eugène Christophe, l’ascension du Col de la Hourquette d’Ancizan via le début du col d’Aspin et Payolle était entreprise. Un regroupement au haut du col était programmé et bien respecté. La vue était superbe sur le Pic du Midi de Bigorre et les photos avec les bourricots en liberté ont fusé.
Ensuite, trois cyclos ont préféré redescendre à Payolle ; deux ont monté le col d’Aspin par la face à l’ombre et le troisième redescendait dans la vallée. Les sept autres descendaient vers Arreau. Là, les bidons étaient rechargés en eau fraiche et la montée du col d’Aspin commençait avec de l’ombre puis avec du soleil - température environ 35°-. Chacun à son rythme, arrivait en haut et ce coup là, ce sont les vaches, avides de lécher les peux salées de nos gentlemen, qui étaient les reines. Les deux participants qui avaient préféré monter le col d’Aspin par la face à l’ombre effectuaient également le regroupement.
Il ne restait plus que 25 kilomètres de descente pour rentrer au bercail. L’heure étant déjà avancée, une halte pour engloutir omelettes aux cèpes et aux lardons avec bière digne d’un bavarois lors de la fête de la bière à Munich était unanimement décidée. Une petite visite au lac de Payolle puis la fin de de la descente pour rejoindre le Carré-Py.
Pour demain, le programme sera décidé ce soir entre un, deux ou trois cols selon les diverses volontés. : c’est ce que l’on appelle un menu montagnard à la carte.....

Mardi 20 juin 2017

Le menu plaisait aux gourmands (4 plats - Aspin - Peyresourde - Azet - Hourquette d’Ancizan) mais nous avons affaire à des gourmets. Les neuf participants ont préféré ne pas prendre d’entrée et se jeter tout de suite sur le plat de résistance. C’est donc au départ d’Arreau que la randonnée à commencé direction le col de Peyresourde par un long faux-plat avant que la route ne s’élève régulièrement à l’ombre des arbres ; la route était magnifique et roulante (passage du Tour de France oblige). La température était déjà élevée et le col était atteint pour les premiers vers 10h30 et très rapidement par les suivants. Sept cyclos ont préféré en rester là de leur repas et sont redescendus avec une visite au lac de Loudenvielle. Ils ont pris soin de se protéger d’une belle averse montagnarde.
Les trois autres ont continué et ont pris le fromage avec l’idée du dessert en point de mire. Ce fut donc le col d’Azet-Val-Louron aux pourcentages XXL surtout dans le début de la montée. La même averse a refroidi la température et le goudron en même temps et c’est sous un ciel orageux et la pluie qu’ils ont entamé la descente vers Saint-Lary. Le soleil revenait et le dessert était commandé mais des grondements et un ciel devenant gris les ont fait renoncer à leur commande. Ils ont rejoint les autres cyclos à Arreau pour un repas fort sympathique, bien à l’abri qu’ils étaient au moment d’un déluge que seule la montagne peut connaître. La rentrée s’est effectuée sans mal.... en voiture.

Deux faits divers :
- exercice alarme incendie pendant la douche des athlètes = tout le monde dehors après la mise en sécurité des valeurs. Sécurité oblige.

- Michel P. a eu la délicatesse de ramasser pendant la montée du col de Peyresourde un étui qui contenait des pièces d’identité et des cartes appartenant à un hollandais, certainement impressionné par la différence de niveau avec son pays. Un passage de Michel à la mairie de Arreau pour les rendre et un passage du Néerlandais à la même mairie pour les récupérer et Michel est citoyen d’honneur de Arreau et des Pays-Bas.....

To morrow will be an other day.

Mercredi 21 juin 2017

Aujourd’hui, un seul plat au menu, le Tourmalet par La Mongie. Le départ a lieu vers 7h45 pour neuf participants. La température est agréable, mais elle va vite grimper, euh plus vite que les cyclos........ A Sainte-Marie-de-Campan, après un regroupement, les choses sérieuses commencent avec quelques kilomètres encore abordables ; mais la pente s’élève et les pourcentages kilométriques jusqu’au sommet stagnent autour de 9% avec une mention spéciale à la Mongie avec une pente de l’ordre de 12% heureusement sur quelques centaines de mètres seulement. Tout le monde y va a son rythme ; ceux qui ne s’arrêtent pas, ceux qui s’arrêtent pour le paysage, ceux qui s’arrêtent pour la soif. Tout le monde atteint le sommet. Une organisation hollandaise (toujours eux) voyait plusieurs centaines de cyclos gravir dans une ambiance "Tour de France" le Tourmalet côté Luz-Saint-Sauveur. Il y avait plus de Néerlandais au mètre carré que de tourangeaux boulevard Heuteloup un soir de Touraine Primeur. Trois avaient décidé de redescendre (pas les Hollandais, les Membrollais) ; deux l’ont fait directement, le troisième s’est payé la montée vers Payolle pour se rafraîchir les pieds dans un torrent et redescendre tranquillement.
Les six autres ont basculé côté ouest et après une halte à Luz-Saint-Sauveur, ont rejoint Argeles-Gazost dans des décors de rêves, puis ont entamé la rentrée vers Bagnères-de-Bigorre par des contreforts. Ils ont emprunté une voie verte et une route au plein soleil dans la vallée mais celle-ci devenait aérienne et souvent ombragée. Un arrêt fontaine et Bagnères-de-Bigorre était bientôt en vue ; la vision du houblon transformé et ajouté d’eau rendait la fin du parcours agréable. En tout 100 kilomètres avec 1 950 mètres de dénivelé.

Demain dernier jour..... Donc aujourd’hui, deux plats pour les huit participants à la dernière sortie (les cols du soulor et de l’Ausbique étaient prévus au menu), seulement le restaurant était fermé pour cause de travaux (réfection du sol....... en fait bitumage de la chaussée. Qu’à cela ne tienne, notre GO a proposé comme menu de substitution la montée vers le Pont d’Espagne au départ de Argeles-Gazost. La route est en léger faux plat et à partir de Pierrefitte-Nestalas, les kilomètres permettent une élévation sympathique pour atteindre Cauterets par un magnifique défilé bien à l’ombre. La traversée de Cauterets annonce des pourcentages moins gentils et en même temps que des cascades somptueuses s’offrent à nos yeux, le GPS affiche des pourcentages allant de dix à douze ; de quoi vous faire regretter le Tourmalet...... Beaucoup de virages sont l’occasion d’admirer les cascades rafraichissantes et le Pont d’Espagne est enfin en vue pour nos athlètes de niveau niveau (altitude environ 1 400 mètres). Des cascades de plus en plus impressionnantes et des séances photos et la descente est lancée : restaurant sympa où le patron est le serveur et le cuisinier en même temps, tout cela dans une bonne ambiance. La fin de la sortie nous ramène à Argeles-Gazost pour un dernier malt/houblon bien mérité.

Ce fut un séjour très agréable, bien organisé et apprécié par l’ensemble des participants. Un grand merci à Jean-Paul.

The end..............................


Commentaires

Logo de beatrice holvoet
mercredi 21 juin 2017 à 17h51 - par  beatrice holvoet

Très agréable séjour pour nos cyclistes. Bravo !! Très sympa la compagnie des vaches, ânes et quel beau paysage. Ça donne d’être à vos côtés. Profitez en bien. Amitiés. Beatrice

Météo

La Membrolle-sur-Choisille, 37, France

Conditions météo à 21h00
par weather.com®

21°C


  • Vent : 11 km/h - nord-est
  • Pression : 1008.1 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 24 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 25 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 27 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 29 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 30 juin
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions