Vosges Labaroche 2018

vendredi 22 juin 2018
par  Patrick
popularité : 8%

25 novembre 2016

Un séjour en demi-pension du dimanche 17 au samedi 23 juin 2018 - ’hôtel "Au Tilleul" - est programmé à Labaroche dans les Vosges versant alsacien. Il comprendra des sorties cyclistes qui seront proposées ultérieurement, la visite d’une cave avec dégustation, la visite de sites touristiques, celle plus grave de lieux de batailles de la seconde guerre mondiale. Les accompagnants pourront randonner sur les nombreux sentiers. L’hôtel dispose d’un jacuzzi, d’un hammam et d’un sauna. Il sera certainement possible également de "sécuriser" Turckheim avec le Sonneur.

7 septembre 2017

24 personnes sont inscrites : 18 cyclos et 6 accompagnants. Les circuits seront à destination du Haut Koenigsbourg, de Neuf-Brisach, des lacs blanc noir et vert, du Hohneck et du petit ballon. Ils s’étagent entre 67 et 88 kilomètres et entre 730 et 1 867 mètres de dénivelé.

16 octobre 2017

Ce sont 30 personnes qui sont définitivement inscrites : 21 cyclos et 9 accompagnants.
Les parcours ont été reconnus :
- lundi Le Hohneck 72 kilomètres 1 513 mètres de dénivelé
- mardi Le Haut_Koenigsbourg 84 kilomètres 1 651 mètres de dénivelé
- mercredi Neuf_Brisach 94 kilomètres 833 mètres de dénivelé
- jeudi Petit Ballon 75 kilomètres 1 668 mètres de dénivelé
- vendredi Lacs Blanc et Noir 80 kilomètres 1 609 mètres de dénivelé

Tourisme : dégustation dans une cave à Katzenthal et veilleur de Turckheim.
Autres visites possibles non comprises dans le forfait.
Un déroulé du séjour est mis en ligne et sera transmis ultérieurement aux participants.

03 juin 2018

Vingt six personnes - dix-neuf cyclos et sept accompagnants - formeront le groupe des "Vosgiens". Les détails de l’organisation seront évoqués lors de la prochaine réunion club. Un comte rendu sera mis en ligne régulièrement.

17 juin 2018

Les arrivées des participants se sont échelonnées de midi à dix-huit heures. Un rapide briefing concernant l’organisation dessorties et de l’intendance a été organisé, après la fin du match de coupe du Monde. 19h15, apéritif et premier repas pris en commun. Demain première sortie direction Le Hohneck.

18 juin 2018

Après un petit-déjeuner copieux, les dix-neuf cyclos se préparaient pour la première randonnée de la semaine et partaient quelques minutes après 9h00, sous un ciel mitigé. Les premiers tours de pédale mettaient le peloton en route et la première montée rejoignait le cimetière allemand du Baërenstall. 2 438 soldats y sont inhumés. Un peu plus loin, c’était Le Linge, haut lieu de la guerre 1914-1918. Dans la descente, c’était à nouveau un cimetière, celui du Wettstein où reposent 3 538 corps de soldats français.
Ces moments du souvenir passés, le peloton descendait la partie sud du col de Wettstein, pour emprunter la route qui mène après douze kilomètres au col de la Schlucht (1 139 mètres). Chacun y est allé à sa cadence ; un organisation serre-file ayant été mise en place. Regroupement et toujours du dénivelé pour attaquer la montée sérieuse au Hohneck. Pour certains, les GPS qui disent tous hors parcours n’ont pas justement raison et c’est trois ou quatre kilomètres qui auront été parcourus en supplément. Pendant ce temps, le grupetto avait déjà atteint le sommet. Quelques photos, pas beaucoup de chaleur et la descente commençait. Trois auberges auront eu raison de la faim des dix-neuf cyclos et de deux accompagnatrices. La route des crêtes "casse un peu les pattes" et la descente du Col du Calvaire enchante tout le monde. Arrivée à Orbey et dernière montée de sept kilomètres avec toujours l’organisation serre-file pour sécuriser le groupe. Arrivée à Labaroche vers 15h00 pour une première photo des cyclos. D’autres avec les accompagnateurs seront faites les jours prochains. Quartier libre jusqu’à 19h00.
Une partie des accompagnants, après le petit-déjeuner est allée à Colmar pour acheter des maillots de bains (Jacuzzi oblige). Plein de carburant pour être sur de gagner la ville de Munster pour une petite visite et direction le col de la Schlucht pour retrouver les cyclos. Après, ce fut une bonne marche vers le Lac Vert, agrémentée d’une assiette de fromages et retour à l’hôtel pour la choucroute. Les deux autres ont rejoint le groupe au Hohneck après une belle montée pédestre et choucroute aussi.

19 juin 2018

Le but de la randonnée du jour et donc de la deuxième du séjour était le Haut-Koenigsbourg. Pour y arriver, rien de plus facile : une longue descente de quinze kilomètres vers Kaysersberg qui mérite une longue visite. Très jolie ville qui accueille ce soir Stéphane Bern dans le cadre de l’émission "Le Village préféré des Français". C’était moins facile ensuite pour rallier Riquewihr avec de superbes montagnes russes aux pourcentages plutôt sympathiques ; là aussi, visite de cette très jolie ville. Il fallait continuer vers Ribeauvillé par la route des vins et puis entreprendre la montée vers le Haut-Koenisgbourg. Chacun y allait à sa manière et tout le monde se retrouvait en haut pour admirer le superbe paysage de la plaine d’Alsace et celui de la Forêt Noire dans la brume. La descente était sympathique avec néanmoins une montée intermédiaire, pour ne pas redescendre trop vite. Repas en dispersion à Ribeauvillé. Le retour s’amorçait et le programme prévoyait la montée (Galibier XXL sur un peu plus d’un kilomètre) au cimetière et à la nécropole de Sigolsheim qui a été un lieu de très violentes batailles en janvier 1945 pour la libération de "la poche de Colmar".
La fin de la randonnée s’approchait et à partir de Ammerschwihr, les dix kilomètres de montée ramenaient les protagonistes au bercail avec quelques minutes d’intervalle. Merci à T. d’avoir tiré le peloton sur plusieurs kilomètres. Arrivée vers 16h30 et bière et autres breuvages à profusion. Ah j’oubliais, la température dépassait 30 degrés quand bien même une partie de la montée s’effectuait à l’ombre.
Les marcheurs ont effectué une journée visite de Kaysersbeg sous un beau soleil. Ensuite, visite du site grandiose du Haut-Koenisgbourg. Une petite glace à Ribeauvillé et direction Riquewihr pour une visite de la ville et du magasin d’articles de noël. Retour également à l’hôtel, bien sûr.

20 juin 2018

Pour ce troisième jour, il était prévu de se rendre à Neuf-Brisach, ville fortifiée par Vauban à la frontière allemande. Après la descente vers la plaine, le circuit de cent kilomètres jusqu’au pied des Vosges au retour, est totalement plat. Eguisheim, village préféré des Français 2013, a été traversé et bien sûr quelques photos ont été prises. Le peloton de dix-huit unités faisait tourner les jambes et bientôt, la frontière allemande, après Neuf-Brisach était atteinte après la traversée du Rhin et du Canal d’Alsace. Pour compléter la sortie, il a été décidé de se rendre au centre-ville de Breisach-am-Rhein. Une montée pavée amenait à la superbe Collégiale située sur un promontoire. La vue vers la France et les Vosges était magnifique. Ensuite, le retour commençait avec une halte casse-croûte. La route était toujours aussi plane et la chaleur nettement moins. Une halte "ravitaillement en eau" avait lieu seize kilomètres avant l’arrivée. Au pied des Vosges, à Ingersheim, les dix kilomètres de montée pour rejoindre Labaroche se faisaient sous une température dépassant trente degrés.Tout le monde était rentré pour 16h00. Vite à la douche, car il y avait visite de cave à Katzenthal - trajet en voiture bien sûr - chez Stéphane Ecklé. L’équipe arrivait un peu après 17h00 à la cave et en ressortait un peu après 19h00. Le temps a passé vite. Nous avons été très bien reçus. Explications sur le village, la vigne, le vin, le métier, dégustation de nombreux vins avec kugelhopf. Retour à l’hôtel et repas.
Les Marcheurs se sont rendus à Turckheim pour une visite sous un soleil de plomb. A nouveau au complet, nos sept mercenaires ont continué ensuite par la visite de Kaysersberg et ont pris la direction de Colmar pou un déjeuner au frais. Promenade sur le quai des Poissonniers et retour pour un départ sans retard vers la cave.

21 juin

Cette quatrième journée était prévue la plus dure ; ce qui fut vérifié. La descente vers Turckheim était facile bien sûr. Une visite de la ville et la route en faux plat amenait doucement vers Wasserbourg, pied du col du Petit Ballon, où les premiers l’avaient déjà levé... Pas de regroupement. Ascension avec de forts pourcentages, quelques moments de répit et chacun arrivait après une dizaine de kilomètres d’efforts au sommet sous les applaudissements des Marcheurs et des "déjà arrivés". Les deux derniers se sont départagés au sprint sous une ovation digne du Tour de France et c’est une féminine qui a franchi la ligne.
Un bon moment de repos, une longue descente, un long faux-plat descendant et Munster voit arriver les vingt-six participants à la sortie pour une restauration bien méritée. Une cigogne qui passait à pied par là est repartie sur toutes les pellicules (euh les cartes mémoire). Le départ était donné et la dernière difficulté de la journée apparaissait bien vite : la montée de Horodberg. Une fois arrivés au Linge, il ne leur restait plus qu’à se laisser glisser sur la longue descente sympathique qui permettait de revenir à l’hôtel et de se préparer pour le match de foot ou pour la visite du musée du bois ou de celle de la ville de Kaysersberg. Les Marcheurs sont montés en voiture (les malins) vers le Petit Ballon et ont gravi les deux cents derniers mètres à pied. Ils sont redescendus juste à temps pour voir les premiers cyclos arriver. Après le repas pris en commun en terrasse, ils ont visité le Mémorial et bien sûr sont rentrés également.
Après le repas, une douzaine de personnes sont allées accompagner le veilleur de Turckheim pour sa ronde de nuit. Retour passé minuit...

22 Juin 2018

Cette dernière journée était consacrée aux Lacs. Un départ par un temps frais venteux inhabituel (à peine 10 degrés), et par une descente de sept kilomètres ne réchauffait pas le peloton. Arrivés à Orbey, les cyclos entamaient l’ascension du col du Calvaire. Un premier arrêt frisquet au Lac Noir, puis un second aussi frisquet avec photos au Lac Blanc, et le col était bientôt atteint. Ce fut le début de la descente avec un sursaut de quelques centaines de mètres sur la route des crêtes, et à nouveau une longue descente pour atteindre le col du Bonhomme. Continuation sur la route des crêtes avec la montée du col du Pré de Raves. Ensuite vingt kilomètres de descente pour rejoindre Kaysersberg. Réconfort pour repartir à 14h00 avec la traversée du vignoble via Ingersheim et Katzenthal. La dernière montée vers Labaroche était entamée et prenait une nouvelle route qui menait aux Trois Epis. Trois cyclos sont allés saluer le monument du Galtz avec une vue splendide de la plaine d’Alsace. Au retour, Hammam, sauna, visite de Colmar, récupération du vin et repas avec trois anniversaires à la clé. Joyeuse ambiance.
Les marcheurs ont, eux, escaladé l’éperon rocheux au dessus du Lac Blanc et ont accueilli leurs champions. Ils sont ensuite allés au Lac Noir et ont rejoint Kaysersberg pour déjeuner et faire quelques emplettes.

Un séjour agréable et sympathique sous le soleil.

"L’Alsace dans le verre, c’est le ciel sur la Terre"
Citation de Montesquieu écrite ce soir. (lol)

THE END


Documents joints

Programme du séjour
Programme du séjour

Commentaires

Météo

La Membrolle-sur-Choisille, 37, France

Conditions météo à 12h30
par weather.com®

22°C


  • Vent : 4 km/h - N/D
  • Pression : 1006.1 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 17 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 18 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 19 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 20 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 juillet
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions