Vars 2016

vendredi 24 juin 2016
par  Patrick
popularité : 4%

9 septembre 2015

Vingt-cinq personnes sont inscrites pour la semaine montagne qui se déroulera à Vars du dimanche 19 au samedi 25 juin 2016.
Une demande de réservation a été faite auprès du Centre de Vars de la Banque de France . Nous sommes en attente de la décision.

14 février 2016

La réservation est maintenant officielle. Vingt personnes séjourneront au Centre, cinq autres en camping-car et camping. Vingt personnes feront du vélo et cinq accompagnatrices pourront randonner dans un décor magnifique ou faire les boutiques des villes avoisinantes ou ..... rejoindre les cyclos aux points d’étape.
Il est demandé à chacun de préparer un planning de randonnées et de visites de ce qui lui semble être intéressant pour ces cinq jours.

Le programme sera établi lors d’une réunion qui aura lieu en avril après "La Membrollaise 2016". Le covoiturage et le transport des vélos sera également à l’ordre du jour.

21 avril 2016

La réunion aura lieu le lundi 30 mai.*

Dimanche 19 juin

Les vingt cyclos accompagnés de cinq accompagnatrices sont bien arrivés au centre. Ils venaient d’horizons différents et c’est à 19h que l’apéritif d’accueil était servi. Quelques instants auparavant, le programme de lundi était établi : une bonne centaine de kilomètres autour du lac de Serre-Ponçon et la montée de deux cols dont celui de Vars. Un repas super sympa était pris en commun et c’est à 21h que les cyclos ont changé les chaussures à cales pour les crampons.
A demain........

Lundi 20 juin
Première journée. Le lecteur doit être informé à ce niveau du séjour que des conditions doivent être réunies pour le tracé des parcours et la composition des groupes :
Ne pas justement suivre les propositions,
Escompter une météo favorable,
Ne pas hésiter à rouler à une vitesse plus conviviale,
Toujours avoir à l’idée que c’est la montagne et que ça monte ; la descente ne posant pas de problème majeur.

Après la photo et quelques retardataires, vingt-et-un cyclos à des intervalles différents partaient en direction du sommet du col de Vars, bientôt atteint. Là,deux décidaient de redescendre, récupérer le vingt-deuxième à Vars et descendre à Guillestre pour rouler sur la superbe route des "Balcons de la Durance".

Les dix-neuf autres entreprenaient la longue descente vers Barcelonnette avec quelques regroupements bienvenus. La bande trouvait sa cohésion en continuant vers le lac de Serre-Ponçon. Neuf souhaitaient raccourcir le parcours en escaladant le court mais très dur col des Pontis - un passage à 14% -, les dix autres continuant le long du lac. De superbes vues quel que soit le parcours choisi et un repas commun "sandwich" était pris à Savines-le-Lac après 75 kilomètres.
Tout le monde repartait vers Embrun par la route des "Balcons de la Durance" et arrivait bien évidemment au pied du col de Vars qu’il fallait bien remonter sur 15 kilomètres avec 1 000 mètres de dénivelé. Si les premiers kilomètres ne posaient pas de soucis, il allait en être différent au fil des autres effectués vers 15h sous un soleil estival qui, après ces jours de mauvaise météo a fatigué plus vite que prévu certains organismes, sans compter une trop jeune acclimatation à l’altitude. Bref, les voitures remonteuses étaient les bienvenues et un apéro camping-cariste permettait de parler de la sortie de demain......
Retour pour le repas, suivi aussitôt par les adeptes, en diminution certes, du match de foot.......Elle est dure la vie.........................

Nos accompagnatrices ont rencontré le guide local qui leur a proposé diverses promenades en montagne, et ont entrepris la visite de Barcelonnette, ville mexicaine, certain appréciera et rira.....sans résultat car tout est pratiquement fermé.

Mardi 21 juin
Deuxième journée.
La journée d’hier a été difficile, aussi quelques uns ont préféré ne pas faire de sortie vélo pour se préparer pour celle de demain mercredi. Dix-huit cyclos ont pris le départ pour se rendre à Maljasset qui est un cul-de-sac dans la vallée de l’Ubaye. Il fallait gravir les cinq derniers kilomètres du col de Vars, le redescendre et prendre à gauche une petite route quelquefois encaissée.Un pont de pierre magnifique d’une dizaine de mètres de long enjambe deux pans de montagne une centaine de mètres au dessus de l’Ubaye : impressionnant. Le peloton continuait, chacun à son rythme, dans des merveilleux décors qui respirent la tranquilité. La route s’arrête à la cote 1 909 et c’est là que les cyclos ont rencontré une partie des participants qui étaient partis, avec un guide du centre pour une sortie montagnarde.
Un petit moment sur place et le retour était entrepris afin de rejoindre le pied du col de Vars qu’il fallait bien remonter, certains en vélo, d’autres un peu à pied, d’autres encore en voiture. Tout ce petit monde arrivait en haut du col pour se restaurer dans une petite auberge au soleil et sous les parasols. Il ne restait plus, le ventre plein, qu’à descendre les 350 mètres de dénivelé pour rejoindre le centre où chacun allait vaquer à ses occupations prioritaires, pour la plupart, la sieste.
C’est à cinq que d’autres participants ont choisi l’option "marche en montagne" Quatre femmes et un homme. Ils ont escaladé en minibus le col de Vars avec Pascal, le guide du Centre qui a bien plu à ces dames vu que demain, elles retournent en randonnée avec lui .Ils ont rejoint la vallée de l’Ubaye où ils ont retrouvé les cyclos. Ils ont randonné six heures sur quatorze kilomètres, pouvant admirer la flore (gentianes, rhododendrons et orchidées) ainsi que la faune représentée par les marmottes dont ils parlent maintenant le langage si particulier. Ils ont traversé au péril de leur vie, un torrent tumultueux. Un cours sur la nature leur a été dispensé et c’est rempli d’informations et de nouvelles connaissances qu’ils ont pu continuer et terminer la randonnée sous les meilleurs auspices.
Question nourriture, un pique-nique pris en commun ainsi que des épines de mélèze, prises en salade.
Rentrés, ils ont avec les autres hôtes pris un troisième bon repas, agrémenté d’une tarte aux fraises dont certaine a dû avoir le gâteau en entier.

A demain pour de nouvelles aventures.....

Mercredi 22 juin
Troisième journée
Elles sont là et bravo à toutes et tous.
Vingt-et-un cyclos - nous avons deux invités - Clauclau et Momo - partaient pour rejoindre la Cime de la Bonette, soit 100 kilomètres, deux cols et pratiquement 2 600 mètres de dénivelé. Le départ se faisait en "mode organisé mais pas de trop". Après la sempiternelle ascension de la fin du col de Vars, la descente vers Jauziers était appréciée et l’ascension de la Bonette entreprise, chacun à son rythme toujours en bon ordre désordonné....... Il est à noter que quelques uns avaient préféré se rendre au point de départ en voiture afin de diminuer quelque peu le kilométrage et surtout d’éviter la terrible remontée du Col de Vars depuis l’Ubaye. La température s’élevait en même temps que l’altitude et après deux heures d’effort, les premiers admiraient le superbe panorama depuis la Cime, altitude 2 809 mètres, route la plus haute d’Europe.
Ils entamaient la descente, le retour se faisant par la même route et c’était le croisement des descendeurs avec les monteurs qui s’étalaient sur quelques kilomètres avec un petit signe d’encouragement à chaque fois.
Le retour à Jauziers s’effectuait au fil de l’eau et cinq cyclos continuaient pour rejoindre le centre à Vélo soit 25 kilomètres de mieux avec 900 mètres de dénivelé. Ils en ont c........, surtout moi, car le soleil estival est bien là. Les autres, plus sages ont mis les vélos sur la remorque et sont rentrés après avoir pris un repas en commun.
Le vingt-deuxième homme a gravi le col de Vars depuis Guillestre, tout ok, et après est allé se promener dans cette même ville.
Nos charmantes accompagnatrices ont continué de profiter de la compagnie du guide et ont, après avoir gagné le col de Vars (encore lui) en voiture, sont redescendues au centre avec une nouvelle moisson d’informations.
Un couple membrollais a rejoint les participants et c’est autour d’un apéritif offert par Philippe, Henri et le Coach que le briefing de demain a eu lieu : le plat de résistance est l’Izoard, celui du dîner nickel. Pour l’instant foot-ball et juste après le match gros dodo : certains étant sûrs de ne pas être appelés par les sélectionneurs ont préféré comme d’hab aller faire dormir les yeux à la mi-temps.
To morrow will be an other day.

Jeudi 23 juin
Quatrième journée
Rendez-vous bien respecté à 8h30. Tout le monde était présent. Descente du Col de Vars et regroupement au départ de la route qui suit la superbe vallée du Guil. Comme trois groupes avaient été prévus, le premier est parti en avant et a effectué une randonnée de 118 kilomètres avec en cadeau les cols de l’Izoard à l’aller et de Vars au retour. Une crevaison dans le groupe trois a été le moment choisi par le groupe deux pour commencer à gravir le col. En effet, leur but était de basculer vers Briançon et de revenir par les balcons de la Durance et la montée du "Pallon" ; les connaisseurs apprécieront. Le retour vers le rond-point espéré - parking des voitures - relevait presque sur la fin du chemin de croix. Enfin, tout le monde arrivait à bon port. Question rentrée :
- comme prévu, un premier départ au complet, et un second qui devait charger sept personnes dans une voiture. Impossible..... Une Membrollaise a fait du stop ; les garçons n’y croyaient pas, cachés dans les buissons et miracle, les trois étaient embarqués et rentraient en même temps que leurs vélos...
Le troisième groupe a vu la quasi-totalité de ses membres arriver en haut de l’Izoard. Un repas avait été prévu au retour à Brunissard, permettant de recharger les batteries pour descendre et revenir à Guillestre)
Un quatrième groupe de 2 féminines (dont une invitée) ont effectué le parcours complet à leur rythme. Bravo à elles,tout comme pour J. devenu coureur alpin.
Nos accompagnatrices ont effectué une nouvelle randonnée et une dernière devrait exister demain.
Pour les cyclos, un peu de fatigue. Au briefing, à la question "Qui fait le grand parcours du col Agnel demain ? Réponse de trois valeureux guerriers : Ouais probablement, on verra demain et sûrement.
Et bah, on verra..... les autre se rendront à Saint-Véran, village le plus haut d’Europe.
Pas de foot ce soir, seuls restent éveillés le président et la vice-présidente pour vous faire profiter de leurs aventures alpestres.
Bonne nuit les petits , pom pom pom pom pom pom !

Vendredi 24 juin
Cinquième journée
Et bah, Ils y sont allés !
Il fait toujours beau. Ce matin, journée de repos due à la fatigue bien compréhensible pour certains. Néanmoins, un beau peloton pour rejoindre le Col Agnel, frontière avec l’Italie pour trois baroudeurs, et Saint-Véran, plus haute commune d’Europe - 2 000 mètres d’altitude - pour les quinze autres. Notre avons maintenant notre parking attitré.Le groupe des téméraires est parti en avance et a commencé l’ascension à la fraîche. Toujours groupés, les participants ont gravi les premiers lacets avec un bel entrain et ont constaté que les cinq derniers kilomètres n’étaient pas un chemin de croix, mais la montée du Golgotha. Au retour, ils rejoignaient par une petite route bien sympathique les autres cyclos. Repas au grand soleil dans un cadre que demain, nous ne verrons plus. La descente rapprochait de la fin du séjour. Une chute sans gravité à déplorer , juste du vernis sur tout le coté gauche qui a nécessité des pansements tenus par du chatterton ; Seul dégât : la paire de chaussures toute neuve.
Dernier chargement des vélos et remontée de tout le monde en voiture car la fatigue était maintenant bien là dans les organismes.
Nos accompagnatrices ont veillé en voiture sur tout ce petit monde sur les différents trajets.
Bagages à faire pour le brexit de demain ; apéro, détente et repas..... et dernière nuit montagnarde.
Et en plus , il y avait des marmottes : voir dernière photo.

Bref un super séjour a recommencer sans modération !
Vos président, vice-présidente et secrétaire !

N’oubliez pas d’aller à Cinq Mars La Pile Dimanche matin Lareynie 7h00


Commentaires  (fermé)

Météo

La Membrolle-sur-Choisille, 37, France

Conditions météo à 17h30
par weather.com®

7°C


  • Vent : 9 km/h - nord
  • Pression : 1015.9 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 18 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 19 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 20 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 24 décembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions